Centre national de Tests Psychotechniques - AAAEP

Centre National
de Tests Psychotechniques

INVALIDATION DU PERMIS DE CONDUIRE : LE TEST PSYCHOTECHNIQUE POUR UN NOUVEAU PERMIS

L'invalidation du permis de conduire survient lorsqu’un conducteur perd la totalité des 12 points de son permis ( si les 3 ans de la période probatoire sont passés), ou des 6 points ( si la personne est toujours en période de permis probatoire).On fait ici référence à l'article L223-5 du code de la route.

Dans ce cas, le Ministère de l’Intérieur vous fait parvenir une lettre 48SI en recommandé avec accusé de réception vous indiquant la perte de tous vos points de permis. Un second courrier arrive par la suite (lettre 49), vous informant que vous avez un délai d'une semaine pour remettre votre permis de conduire auprès d’un commissariat ou de la préfecture dont vous dépendez.

 

Repasser le permis de conduire :

Vous ne pourrez plus conduire pendant 6 mois.A l'issue de ce délai, pour récupérer votre permis, il vous faut :

  • Passer un test psychotechnique pour permis de conduire auprès de AAAEP
  • Effectuer une visite médicale
  • Passer l’épreuve théorique du code de la route
  •  

    Important : Avant de réserver un test psychotechnique pour permis de conduire sur AAAEP

     

  • Si vous n'êtes plus en période de permis probatoire (permis de conduire depuis plus de 3 ans), vous n’aurez que l'épreuve théorique du code de la route à passer. Cette démarche vous est accessible à partir du 6 ème mois après la notification de l'invalidation de votre titre de conduite (6 mois= durée de l’interdiction de passer un examen de conduite suite à une invalidation). Suite aux 6 mois d’interdiction de passer un examen de conduite vous avez 3 mois pour vous inscrire dans une auto-école afin de ne repasser que l’épreuve théorique de la conduite. Passé ce délai il vous faudra repasser l’ensemble des épreuves de la conduite. Ce cas ne s’applique qu’aux conducteurs ayant terminé la période probatoire de 3 ans après l’obtention du titre de conduite.
  • Si vous n'aviez pas finit votre période de permis probatoire (3 ans), vous serez (dans tous les cas) dans l'obligation de repasser les épreuves théoriques et pratiques de la conduite.
  • La durée de l'invalidation peut atteindre 1 an si la personne a déjà été soumise à une invalidation moins de 5 ans auparavant. De plus, elle devra repasser l'ensemble des épreuves (épreuve théorique et épreuve pratique) du permis de conduire.

 

Les démarches à suivre pour repasser son permis de conduire suite à une invalidation :

  • Tout d'abord, vous devez déposer un dossier de demande de permis auprès de la préfecture dans un délai maximum de 6 mois après l’invalidation. Si vous dépassez ce délai, vous serez dans l'obligation de repasser les épreuves théoriques et pratiques du permis.
  • Réserver un test psychotechnique AAAEP. Ce test est imposé dans le processus de récupération de votre permis et sera pris en compte durant la visite médicale que vous devrez effectuer par la suite.
  • Passer une visite médicale auprès de la Commission médicale de votre préfecture ou d’un médecin agréé par la préfecture (voir liste des médecins agréés sur le site de la préfecture).
  • Repasser la ou les épreuves du permis de conduire (suivant le cas dans lequel vous vous trouvez).

 

Test psychotechnique et visite médicale après invalidation de permis de conduire

 

Une fois ces démarches effectuées, vous récupérerez un permis probatoire à 6 points. Celui-ci augmentera de 2 points par an jusqu'à atteindre 12 points (si vous ne commettez aucune infraction durant cette période).